Député au Grand Conseil

Mes convictions

Elections 2013

 

 

Après 4 années en tant que député au grand conseil, j’ai décidé de poursuivre mon engagement politique et investir toute mon énergie au service de Genève. En m’accordant votre confiance lors des élections du 6 octobre 2013, vous avez choisi de

  • valoriser mon expérience politique (4 ans au Grand Conseil dont 2 au bureau ; 2 ans au conseil municipal d’Anières) afin de mieux défendre vos convictions lors de cette nouvelle législature 2013-2018

  • Combattre l’immobilité de notre canton en matière de transport avec l’objectif d’intégrer toutes les mobilités (transport individuel et transports publics, mobilité douce)

  • Rétablir la sécurité et lutter contre la criminalité qui nuit à notre qualité de vie

  • Soutenir toutes les actions en faveur d’une politique du logement

Améliorer l’administration publique en supprimant les doublons ville-canton.

 

Mobilité

 

La problématique de la mobilité est fortement liée à celle du logement. Les mécanismes mis en place ces dernières années pour réglementer la construction à Genève a eu comme effet de ralentir le secteur.

La conséquence est simple : peu ou pas assez de logement pour nos citoyens donc raréfaction des biens à louer et à acheter donc augmentation des prix. Ainsi la population a initié un exode et se loge maintenant soit en France voisine soit sur la côte vaudoise. Une partie des problèmes de mobilité sont liés aux flux engendrés par ces pendulaires. Ainsi donc, et au-delà des infrastructures essentielles à une agglomération telle que Genève, le logement est une priorité pour notre Canton.

Pour le reste, il convient bien entendu de se doter de P+R sur les axes pénétrants, de mieux gérer l’offre de parking au centre-ville et trouver des solutions ambitieuses tant pour les infrastructures des transports publics que de celles du transport individuel.

Emploi et économie

 

La formation et l’emploi sont les éléments essentiels qui permettent à une société démocratique de bien fonctionner.

Nos entreprises ont non seulement besoin de conditions cadres favorables dont les priorités sont la mobilité et le logement, mais elles ont également besoin de ressources ayant acquis de bonnes compétences et dont la formation de base est solide.

Logement

 

Tout se tient! Pouvoir se loger à Genève réduira les flux des pendulaires et permettra aux générations futures d'envisager de rester sur notre territoire!

N'est-il pas difficile d'imaginer devoir s'exiler parce que nous n'avons pas su construire suffisamment de logement?

Nous avons tous la responsabilité d'offrir aux jeunes des logements sur notre territoire. Cessons de recourir à tout va et faisons de Genève une ville résolument moderne et ambitieuse!

Elections 2013
Mobilité
Emploi et économie
Logement
Revolution PRCo / AB Design graphique

Ok