Député au Grand Conseil

Faisons connaissance

Un homme dans la cité

 

Ce qui advient à un homme est plus que ce qu’il mérite, c’est ce qui lui ressemble. Ainsi la question de la vie harmonieuse dans la cité est de celles qui préoccupent Antoine Barde. Mais elle vient de plus loin : son grand-père paternel, Alain Barde, pasteur à Genève, fut actif dans le domaine social :  fondateur du « Carrefour Prison », il s’est inscrit du côté des plus démunis, d’où son engagement aussi pour la cause Kurde. Son grand-père maternel, Fernand Basso, était officier dans l’armée, engagé dans les milieux patriotiques, il fut le fondateur de « l’Equipe » avec MM. Dumarteray et Troyon.

Né en 1975, Antoine Barde, suit ses écoles primaires et secondaires à Genève. Puis, sa maturité classique en poche, il se forme selon deux axes essentiels : d’un part, le volet linguistique, après plusieurs séjours à l’étranger, il maîtrise l’allemand, l’anglais et l’italien ; et de l’autre, il suit une formation d’informaticien de gestion à la HEG de Genève. Ingénieur en informatique et chef d’entreprise, il est actuellement député PLR au Grand Conseil, membre du Bureau du parlement, et conseiller municipal de la commune d’Anières, où il habite.

Il croit en l’action politique et s’est donc engagé pour défendre les valeurs démocratiques : liberté d’entreprendre et liberté économique d’abord, mais aussi pour apporter sa vision du logement et de la mobilité. Homme de conviction, il sait de science certaine que seules des institutions fortes sont en mesure d’enraciner une action crédible. L’évidence d’un canton au territoire exigu l’a depuis longtemps persuadé que chaque mode de transport doit y trouver sa juste place. Quant au logement, qui pâtit de cette même exiguïté, il convient de s’en occuper sans tarder en densifiant certaines zones.

Ses objectifs pour la prochaine législature ? Poursuivre le travail entrepris dans la défense d’un développement économique sain ; l’accent doit ainsi être mis sur la formation et l’emploi, éléments essentiels au juste fonctionnement d’une société démocratique. Quant à la mobilité et au logement, ils sont de nature à favoriser un cadre de vie satisfaisant.

Mon parcours

2015 Président du Grand Conseil

Elu le 22 janvier 2015 par 65 voix

2015 Maire d'Anières

Elu le 19 avril 2015 par 656 voix

2013 Réélu en octobre 2013

1er Vice-président du Grand Conseil

2009 Entrée au Grand Conseil

Entre au Grand Conseil en remplacement de Michel Halpérin.

Réélu en octobre 2009.

2005 Candidat au Grand Conseil

Candidat des jeunes libéraux au Grand Conseil

2000 HEG Genève

Formation d’informaticien de gestion

1995 Certificat de maturité

Obtention d'une maturité type A

1988 Scolarité

Cycle et collège à l'école Moser

1975 Naissance

 Clinique de Bois-Gentils

Revolution PRCo / AB Design graphique

Ok